Et comme si tous ces bonheurs ne suffisaient pas, High Tone nous régala d’un set magique, aux limites de l’électro et de la dub. Alors que les températures avaient depuis quelques temps littéralement piquées du nez, le groupe a su réchauffer un public encore bien présent, diffusant leur savant mélange de sampling et l’utilisation d’instruments bien réels. Un des coups de coeur de ce festival, tant le groupe était en osmose avec sa musique, partageant sans retenue leurs fréquences d’un son que l’on voudrait infini. Pour tous ceux qui pensent que la dub ne peut s’apprécier en live !

Des photos un peu plus conceptuelles pour ce concert, mais je trouve qu'elles collent bien à l'ambiance...
n'hésitez pas à donner vos avis dans les commentaires...

High_Tone_1






















High_Tone_2






















High_Tone_3
































High_Tone_5






















High_Tone_6






















High_Tone_7






















High_Tone_8
































High_Tone_9


















High_Tone_10
































High_Tone_11






















High_Tone_12