Emilie Loizeau était le deuxième concert de cette soirée des NJP à la salle Poirel.
Changement de décor et habile habillement de la scène de tissus vert et blanc pendant du sol au plafond. Entame de concert par la demoiselle pieds nus, simplement vêtue d'une robe noire, en compagnie d'un violoncelliste.
Emilie Loizeau possède un timbre de voix propre, une sensation indescriptible dans ses chansons, et surtout, tant musicalement que scéniquement, une véritable recherche dans ses concerts. Ses musiciens, habiles jongleurs d'instruments la suive parfaitement et l'ensemble rend vraiment bien.
Certaines chansons, faites de deux accords et de quelques astuces ingénieuses -comme le mini ampli se balançant dans le vide, simplement retenu par le jack de la guitare - donnent une dimension onirique à toute la soirée.
Une belle première soirée pour ces NJP's, et dès ce soir, Sophie Hunger et Brigitte Fontaine...

Emilie_Loizeau_1




















Emilie_Loizeau_2































Emilie_Loizeau_3





















Emilie_Loizeau_4































Emilie_Loizeau_5




















Emilie_Loizeau_6































Emilie_Loizeau_7































Emilie_Loizeau_8





















Emilie_Loizeau_9































Emilie_Loizeau_10





















Emilie_Loizeau_11































Emilie_Loizeau_12





















Emilie_Loizeau_13





















Emilie_Loizeau_14































Emilie_Loizeau_15