Peu après minuit, arrivent les suédois de Amon Amarth. En toile de fond, l'illustration figurant sur la pochette de leur dernier album, Twilight of the Thunder God.
Eux   aussi sont en très grande forme, imposant toutefois un death metal plus lourd que celui des cavaliers de l'apocalypse.
Johan Hegg le chanteur s'essaye même à quelques mots de français, auquels répondent de nombreux beuglement. La foule est majoritairement venue pour voir Amon Amarth et le fait sentir. Les vikings le leur rendent bien, enchaînant titres sur titres, ne lésinant pas sur leurs forces.


amon_amarth_1



































amon_amarth_2






























amon_amarth_3


























amon_amarth_4



























amon_amarth_5




































amon_amarth_6



























amon_amarth_7




































amon_amarth_8































amon_amarth_9





































amon_amarth_10





























amon_amarth_11