C'est sans grande cérémonie que Mass Hysteria entre sur scène. Le décorum viendra de la part des spectateurs, brûlant d'envie d'acclamer   le groupe. Celui-ci saluera très rapidement l'ambiance, qualifiant une nouvelle fois le public "d'un des meilleurs de France".
  Poussé par cette puissance inouï, le groupe envoie un son lourd et carré, maitrisant jeu de scènes et lumières.

Reprenant une nouvelle fois un discours engagé à l'adresse de tous les "furieux et furieuses", le chanteur, agité, entonne plusieurs chansons du dernier album, Failles, dont la chanson éponyme.

Entre un traditionnel moshpit et de nombreux pogos, la salle jump aux rythmes fous du groupe, dont les textes et monologues ne sont pas sans rappeler les idées convaincues et convaincantes des Béruriers Noirs.



mass_hysteria_14






















mass_hysteria_1











































mass_hysteria_2


































mass_hysteria_3











































mass_hysteria_4














































mass_hysteria_5



































mass_hysteria_6



































mass_hysteria_7


































mass_hysteria_8













































mass_hysteria_9














































mass_hysteria_10












































mass_hysteria_11












































mass_hysteria_12


































mass_hysteria_13