11 dates en moins de 3 semaines. Pour leur nouvel album, Sois Pauvre et Tais Toi, Les Sales Majestés se sont lancés dans une tournée marathon. Force est de constater qu’avec près de 30 ans d’existence, les cinq punks remplissent encore les salles.
Pour leur première date à Caen le 31 mars, le concert affiche complet. C’est également le cas ce 1er avril 2010, à la     Chapelle des Trinitaires, alors que les Sales Majestés n’ont encore jamais joué à Metz.
 

 

    Afin des les introniser, les Lorrains des Wad Billys s’occupent de chauffer la salle, ouverte avec un peu de retard suite à un problème de balances.
Auréolé de rouge et de blanc, le trio messin ne se fait pas prier. Semblables à leur logo – un éclair noir – les joyeux rockeurs s’abattent sur le public en une déferlante de décibels et de rythmes soignés.  

 

    wad_billys_01
 

 


























    Le son un peu garage éclate proprement et les compositions s’enchaînent à grande vitesse, la voix du chanteur charmant les spectateurs tout autant que les mélodies plutôt entêtantes. Mélangeant savamment du rock et du punk anglophone, les Wad Billys font hurler les guitares autant que les spectateurs.  

 

    wad_billys_02
 

 





























    Groovy, ils remplissent parfaitement leur rôle et semblent visiblement très heureux de faire scène commune avec les Sales Majestés.  

 

       

    Ceux-ci envahissent la salle après une introduction religieuse très à propos, en cette veille du week-end de Pâques.
Unissant dès la première seconde la foule conquise, ils entament le concert par Camarades.

L’ambiance, tout simplement folle, ne retombera jamais. Les 400 spectateurs présents ce vendredi soir sont visiblement là pour se défouler, profiter d’un mythe vivant mais surtout pousser la chansonnette.


 

Yves et Yann, les deux guitaristes du groupe, manient leurs médiators comme des mitraillettes durant Oui J’emmerde et Je Suis Fier, tandis que Mathias, de retour derrière les fûts après 10 ans d’absence, remet l’église au milieu du village, balançant rythmiques carrées et breaks envolés.
La salle reprend en chœur chanson après chanson, jubilant sur A voté, alors que de nombreux pogos éclatent un peu partout. De la
politique au social, chaque morceau reprend une idée bien précise, explicitant une vision bien punk de notre société.   

 

sales_majest_s_01





























    sales_majest_s_02
 

 































    A l’instar des Bérurier Noir avec leur fameux Porcherie, les Sales Majestés appellent à la fin du parti d’extrême droite de Jean-Marie Le Pen avec Halte Au Front.
Guitare et basse saturées et criardes répondent au chant d’Arno, le diable au corps, qui n’en finit plus de sauter et parcourir la scène, montant sur les caissons de basse comme sur les barrières de sécurité. Le public exulte, en demande toujours plus et pousse le groupe à se surpasser.

Parlant de la France, mère patrie et refrain connu du genre, les Sales Majestés invoquent anarchie et insoumission sur un nostalgique Dernier Combat, brodé sur la veste de Vlad le bassiste, enchaînant ensuite par un magistral Chaos En France.  

 

 

 

    sales_majest_s_03
 

 




























    Metz justifie sa réputation de ville punk, abritant ou ayant abrité en son sein des groupes comme Les Cadavres, PKRK, ou encore Néophyte, comme pourront le remarquer les parisiens des Sales Majestés. Ils salueront d’ailleurs comme il se doit un public de tous âges, après un petit détour par La Révolution et No     Problemo.  

 

    sales_majest_s_04
 

 




























    Vérole, chanteur des Cadavres mais aussi membre du régional Charge 69, sera le guest de la soirée pour les rappels, apportant sa fougue et son énergie aux Sales Majestés.
Comme s’il était besoin de le rappeler, ils entraîneront la foule dans un excellent Keupon Toujours, avant de rappeler leur avis mordant sur les patrons avec Tous Des Salopes.
 

 

 

    sales_majest_s_17
 






























    Un ultime hommage à Metal Urbain avec Panik ! et à la religion avec Le Pape avant de retourner pour de bons dans les loges, laissant derrière eux une terre de bière et de sueur.
Les Sales Majestés peuvent goûter à un repos bien mérité avant de poursuivre leur course effrénée à travers la France.     

La cité messine saura se souvenir de ce passage mémorable, et malgré un No Futur, de rigueur, chacun osera avouer attendre le retour des Sales Majestés dans nos contrées.  

 

Plus d'informations sur Les Sales Majestés :  

http://lessalesmajestes.free.fr/
http://www.myspace.com/salesmajestes  

Plus d'informations sur Les Wad Billys :  

http://leswadbillys.com/
http://www.myspace.com/leswadbillys
 

 

Plus d'informations sur Les Trinitaires (Metz) :  

http://www.lestrinitaires.com  

 

    Un concert Notice France :
    http://c4.ac-images.myspacecdn.com/images01/26/m_fc6e3a0c4dd7325aa8a67cc76ec68867.gif



    Plus d'informations sur Notice France :
    http://www.myspace.com/noticefrance
 

 

       

 

 

    sales_majest_s_05
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


















    sales_majest_s_06
























 

 

 




 

 

    sales_majest_s_07


















 





 

 

    sales_majest_s_08
 

 

 

 




 

 

 

 

 

 


















    sales_majest_s_09

















 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sales_majest_s_10
   

 

 

 

 

 

 

 






 

 

 

 

    sales_majest_s_16

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sales_majest_s_14
   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sales_majest_s_18































 

    sales_majest_s_15
























 

 

 

 

      IMGP4509